lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
CUMA de Sévérac : 70 ans de coopération

09 mai 2019

CUMA de Sévérac : 70 ans de coopération

Qu’ils soient adhérents, salariés ou partenaires, anciens ou actuels, ils étaient nombreux à s’être donné rendez-vous le 15 mars pour fêter les 70 ans de la CUMA de Sévérac. 70 ans de partage d’idées et de moyens, matériels et humains, pour servir les intérêts des agriculteurs du territoire.

Alors que la France est en reconstruction au lendemain de la guerre, les agriculteurs du Sévéragais créent une des premières coopératives d’utilisation de matériel agricole du département. La CUMA de Sévérac voit le jour le 21 novembre 1948, avec comme premier investissement un tracteur Mc Cormick WD9 et une charrue à disques.

Dès lors, les générations d’agriculteurs n’ont cessé de développer l’outil CUMA avec dynamisme. Dès 1950, elle crée une activité batteuse, qu’elle ramène du Gers par la route, une expédition… Celle-ci est remplacée par une moissonneuse dans les années 60, puis arrive l’ensilage avec une première machine tractée.

En 1975, un tournant s’opère avec la création du premier service broyeur de pierres, une activité qui demeure aujourd’hui essentielle pour les exploitations de Causses. Cette même année, Aimé Aigouy, président fondateur, passe la main à André Fournier.

Un premier salarié est embauché en 1981 comme chauffeur, alors que le hangar sort de terre en 1987. Xavier Aigouy prend la présidence en 1989. Pour lui, «la réussite d’une CUMA tient à la faculté d’avoir une vision d’avenir à travers le comportement, la mentalité du conseil d’administration et, surtout, l’implication de tous les adhérents, car la CUMA leur appartient».

Thierry Sevestre est aujourd’hui président d’une structure qui affiche près de 500 000 € de chiffre d’affaires annuel, compte 35 branches d’activités, 185 adhérents, emploie 4 personnes à temps plein.

Ce rassemblement fut d’ailleurs l’occasion pour lui de saluer l’importance des salariés qui participent largement au dynamisme de la CUMA grâce à leur implication et la passion pour leur métier.

Il faut enfin souligner la capacité des acteurs agricoles du territoire à créer des partenariats dans le but de renforcer l’efficacité des services rendus, avec entre autres les CUMA de Bellas, la Dolanaise (en Lozère), ou encore l’interCUMA Sud-Aveyron Sévéragais.

Malgré son âge avancé, la CUMA de Sévérac ne pense pas à la retraite ! Forte de ses 140 adhérents utilisateurs de ses services, elle a sans nul doute de beaux jours devant elle.