lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Viticulture : le travail continue, dans l’inquiétude

09 avril 2020

Viticulture : le travail continue, dans l’inquiétude

Philippe Teulier, président de l’AOP Marcillac et de la Fédération des vins de qualité de l’Aveyron.

«Nous arrivons à gérer le travail des vignes avec nos quatre salariés permanents pour notre Domaine du Cros à Goutrens. Nous terminons cette semaine la taille. Dans trois semaines, nous ferons appel à des saisonniers locaux pour ébourgeonner. Le travail en parcelle permet d’espacer aisément les salariés, en respectant parfaitement les mesures barrières. En revanche, les caveaux et caves des vignerons sont fermés faute de clients, ou bien avec du personnel en travail partiel éventuellement.

Au niveau commercial il y a quelques ventes dans les épiceries de campagne, ce qui n’empêche pas la chute de nos chiffres d’affaires, quelle que soit l’aire d’appellation en Aveyron. Tous les restaurants sont également fermés. L’avantage de notre production est que nous pouvons stocker le vin qui n’est pas

une denrée périssable. Beaucoup de nos marchés commerciaux sont bloqués comme celui de l’export avec les USA par exemple.

Nos trésoreries sont donc ten- dues, et s’annoncent encore plus difficiles avec sans doute la perte de deux mois de chiffres d’affaires, voire plus... Il y a certes des mesures générales de soutien aux entreprises comme les prêts BPI garantis par l’Etat à hauteur de 25 % du chiffre d’affaires, le report de six mois des emprunts, les délais de paiement des cotisations MSA... Mais il faudra d’autres mesures pour soutenir notre filière viticole».

D.B.