lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Jeunes Agriculteurs : un groupe 100% féminin !

08 novembre 2018

Jeunes Agriculteurs : un groupe 100% féminin !

Les Jeunes Agriculteurs de l’Aveyron viennent de créer un groupe 100% féminin. Lors de leur première réunion, une vingtaine de jeunes installées ou en cours d’installation se sont retrouvées autour des deux initiatrices de la démarche, Mathilde Calmels et Virginie Albespy.

Créer un groupe 100% féminin au sein de JA est une première. Comment est née cette idée ?

V. Albespy : «A l’occasion d’échanges avec quelques amies agricultrices, j’ai ressenti leur envie de partager, de se retrouver et quand j’ai parlé de l’idée de créer un groupe de jeunes agricultrices au sein des JA à Mathilde Calmels, administratrice aux JA, elle a tout de suite adhéré au projet.

M. Calmels : Sur mon canton, nous sommes aussi quelques jeunes femmes nouvellement installées, motivées pour travailler ensemble sur des projets. Et puis, se lancer à deux avec Virginie dans ce projet est plus facile.

Comment l’avez-vous concrétisé ?

M. Calmels : L’objectif était d’organiser une première rencontre pour voir si des agricultrices seraient intéressées par le projet. Avec Virginie, nous en avons parlé autour de nous, nous nous sommes aussi appuyées sur le réseau JA, nous avons fait jouer le bouche à oreille et nous avons créé un groupe FaceBook. Puis les agricultrices intéressées en ont parlé à leurs amies, à leurs voisines.

Comment s’est déroulée cette première rencontre ?

V. Albespy : Très bien ! Nous ne pensions pas être si nombreuses ! Nous avons pris le temps de faire connaissance. Chaque agricultrice a présenté son exploitation, son projet professionnel. Nous avons écouté les attentes de chacune et leur motivation à participer à un groupe.

C’était très enrichissant car les profils des participantes étaient très divers tant dans les productions (bovins viande et lait, ovins lait, caprins, canins, ferme pédagogique,...) que dans les secteurs géographiques (quasiment tout le département était représenté), que dans la forme d’installation (hors cadre-familial, association familiale, individuel, conjoint,...) et dans la situation familiale (avec ou sans enfants).

Il y a eu de l’échange, chacun a pu s’exprimer largement pour présenter son profil, ce qui a permis de faire connaissance. Le principal enjeu était d’échanger sur notre métier, sur l’organisation de la vie au quotidien, de se créer un réseau aussi et d’exprimer nos attentes.

M. Calmels : J’étais vraiment contente de notre première rencontre. La participation a été au rendez-vous et du coup, les échanges ont été riches. Cette rencontre est prometteuse pour l’avenir de notre groupe au sein de JA.

Prochaine rencontre au printemps

Quelle sera la suite de ce groupe ?

M. Calmels : Nous sommes déjà satisfaites d’avoir pu concrétiser notre projet d’un groupe JA d’agricultrices et de salariées agricoles, car notre groupe leur est aussi ouvert. Les salariées sur nos fermes font le même métier que nous et partagent nos problématiques, nos projets. Nous pensons qu’il est important de les associer à nos réflexions.

V. Albespy : La première étape était d’apprendre à se connaître, d’identifier les attentes pour ensuite construire des projets ensemble. Le lancement de ce groupe est réussi.

Nous prévoyons une prochaine rencontre au printemps lorsque tout le monde sera un peu plus disponible. Nous aurons plaisir à nous retrouver de nouveau, cette fois-ci pour évoquer des projets à construire ensemble.

M. Calmels : Nous n’avons pas forcément le même point de vue que les hommes sur le métier, sur la façon de l’aborder au quotidien. Se retrouver entre filles nous donne une force supplémentaire pour mener des projets et des combats qui nous sont propres».

Recueillis par Eva DZ