lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Finale du championnat de France des chiens de troupeau sur bovins : soleil, sourire et bonne humeur

08 aout 2019

Finale du championnat de France des chiens de troupeau sur bovins : soleil, sourire et bonne humeur

Le soleil était au rendez-vous lors de la finale du championnat de France des chiens de troupeau sur bovins, dimanche 4 août à l’Agricampus La Roque. Plus de 4 000 personnes sont venues encourager les 21 duos berger - chien qui ont concourru pour le titre national.

«C’est une belle réussite, nous sommes très contents», le président de l’association des chiens de troupeau de l’Aveyron (ACT 12), Frédéric Guiral, ne cachait pas sa satisfaction au lendemain de la finale du championnat de France des chiens de troupeau sur bovins, organisée dans le département. Comme en 2006 à Bozouls, le soleil a été au rendez-vous pendant toute la journée, il fallait parfois se faufiler pour chercher un peu d’ombre !

Le spectacle lui aussi a été à la hauteur, de même que les protagonistes de cette finale : les chiens, les bergers et les génisses Aubrac du troupeau de la famille Boubal de Montrozier. Plusieurs points d’eau étaient d’ailleurs installés sur le parcours pour désaltérer les concurrents ! A partir de 8h et jusque 18h, 21 duos chien - berger ont effectué le parcours sous les yeux avisés des deux juges et les commentaires de René Debons et Marion, éleveur en Haute Vienne, venue en amie de l’ACT 12. «Nous avons accueilli chez nous le championnat du monde de tonte au début de l’été et nous avons rencontré les membres de l’ACT 12 que nous avions déjà croisé sur des concours. On leur a proposé de venir leur apporter un coup de main pour leur finale», explique-t-elle. «Nous avons passé une belle journée, l’Aveyron et les Aveyronnais nous ont très bien accueillis !», poursuit-elle.

Un constat partagé par l’ensemble des concurrents venus de toute la France (Loire, Pyrénées Atlantiques, Ain, Morbihan, Haute Saone, Cantal, Doubs, Calvados, Manche, Haute Savoie, Tarn...). «Tous ont été très contents de l’accueil, il faut dire que nous avions la chance de pouvoir nous appuyer sur l’infrastructure du lycée La Roque pour l’hébergement et la restauration des concurrents, c’était idéal», ajoute Frédéric Guiral.

Un parcours très sélectif

Pourtant le soleil, s’il a permis d’attirer plus de 4 000 personnes (environ 1 000 repas - aligot de l’Aubrac et saucisse - ont été servis le midi), a rendu l’épreuve un peu plus difficile pour les concurrents. «Les conditions n’étaient pas évidentes. Lorsqu’il fait très chaud, les animaux n’ont pas toujours envie de bouger !», détaille Marion. «Et les chiens de troupeau en grande majorité des Border Collie, sont des animaux qui s’économisent peu, ils fournissent un effort intense tant sur le plan physique que de la concentration mais la plupart ont été très performants», poursuit-elle.

Pour preuve, la belle performance réalisée par Jean Basty et son chien, Flox. Egalement président de l’association des chiens de troupeau Rhône et Loire, il a réalisé un beau parcours en totalisant 93,5 points. Loin devant son dauphin, Daniel Ferrier et son chien Flic, venu de la Dordogne. Benoit Redoules et son chien, L’Oustal du Mistral, complètent le podium. L’éleveur tarnais n’est autre que le tenant du titre 2018, vainqueur à Carhaix-Plouguer.

Le site de l’Agricampus La Roque offrait une très belle vue à l’ensemble des spectateurs, sur le concours. Et sa grandeur permettait aux organisateurs de proposer une foule d’animations : entre défilé et exposition de vieux tracteurs, démonstration de débardage avec chevaux, de cutting (tri de vaches avec des chevaux), d’agility (parcours d’obstacles pour les chiens) mais aussi spectacle folklorique avec Lo Bourreio d’Olt, les balades en poneys et le marché de terroir où les visiteurs ont pu se rafraîchir avec des glaces au parfum inédit (Roquefort par exemple !). «Nous avons passé une super journée avec beaucoup de monde, de belles animations, une bonne ambiance et un grand soleil, nous sommes ravis», résume Frédéric Guiral.

De quoi donner quelques idées à leur successeur, la Haute Savoie qui accueillera en 2020, la prochaine finale du championnat de France des chiens de troupeau sur bovins... avec quelques duos gagnants de l’Aveyron !

Eva DZ