lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
RN 88-Baraqueville : une moitié de déviation inaugurée

07 novembre 2019

RN 88-Baraqueville : une moitié de déviation inaugurée

La première section de la déviation de Baraqueville, entre les échangeurs des Molinières et de Marengo, a été inaugurée, mardi 29 octobre.

La cérémonie officielle s’est déroulée en présence d’Etienne Guyot, préfet de Région Occitanie, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, Jean-François Galliard, président du Conseil départemental de l’Aveyron, Catherine Sarlandie de La Robertie, préfète de l’Aveyron, du maire de Baraqueville, Jacques Barbezange, des parlementaires aveyronnais et de nombreux élus locaux.

La déviation de Baraqueville concernant la section en 2x2 voies de la RN88, entre les échangeurs de Marengo et des Molinières (Calmont), est ouverte à la circulation depuis le 14 octobre. Cinq années de travaux ont été nécessaires pour réaliser cette section de 8 km comptant notamment 10 ouvrages d’art de franchissements routiers, et le viaduc de Lenne, d’une longueur de 138 mètres. S’agissant de la seconde partie de la déviation de Baraqueville, de 6,5 km, entre Marengo et La Mothe, il faudra encore s’armer de patience. Les travaux qui ont débuté mi 2017, devraient être achevés fin 2022 ou début 2023, «sous réserve de l’affectation des crédits prévus et en fonction des conditions météorologiques». Ils sont actuellement en phase de terrassement.

Une emprise de 175 ha

La déviation de Baraqueville a nécessité des mesures d’aménagement foncier en lien avec les enjeux de l’activité agricole. «Cet aménagement a porté sur 3 150 ha, a concerné 511 propriétés et 132 exploitations agricoles. L’emprise de la route sur le territoire agricole est de 175 ha», selon la direction du chantier conduit sous la maîtrise d’œuvre de la direction interdépartementale des routes du Sud-Ouest et le service d’ingénierie routière (DIRSO/SIR). Cette emprise représente au total la superficie de 246 terrains de football. L’Etat, maître d’ouvrage, a acheté «les propriétés en vente d’une part, et a constitué parallèlement une réserve foncière complémentaire avec l’appui de la SAFER. Ces terrains préalablement acquis ont été utilisés pour l’aménagement foncier afin de compenser les surfaces agricoles impactées par la construction de la route. L’aménagement foncier a permis d’accroître la taille moyenne des îlots agricoles qui est passée de 3,10 ha à 5 ha».

Tous les élus aveyronnais ont une nouvelle fois rappelé, auprès du préfet de Région, l’importance de poursuivre la mise en 2x2 voies de la RN 88 entre Rodez et Sévérac d’Aveyron (A75), un dossier toujours à l’étude et en attente de financement. Comme les premiers travaux d’aménagement de trois giratoires dénivelés en projet pour la rocade de Rodez.

D.B.