lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Banque alimentaire Aveyron-Lozère : don du lait jusqu’au 15 février !

07 février 2019

Banque alimentaire Aveyron-Lozère : don du lait jusqu’au 15 février !

La Banque alimentaire Aveyron-Lozère, installée à Bel-Air, Rodez, appelle les producteurs à faire un don de lait avant la date butoir du vendredi 15 février.

Les producteurs laitiers doivent en effet contacter leur laiterie avant le vendredi 15 février. Ils pourront bénéficier d’une déduction fiscale à hauteur de 60 % de la valeur de leur don. Cette opération centralisée chaque année par les laiteries est pilotée au niveau national par FranceAgrimer, en lien avec l’Union européenne. «Sur les 400 tonnes d’aliments que nous devrions collecter cette année en Aveyron-Lozère, 100 tonnes proviennent de l’UE», expliquent Claude Plenecassagne et Bernard Limouzy, respectivement président et trésorier de la Banque alimentaire Aveyron-Lozère.

«Parmi ces 100 tonnes, nous avons 60 000 litres de lait demi-écrémé UHT. C’est ce volume-là, rassemblé par les industriels laitiers, que nous distribuons sur notre zone aux 25 associations partenaires, comme les centres communaux d’action sociale (CCAS), la Croix-Rouge, Emmaüs, la Société de St-Vincent-de-Paul, et diverses associations locales et sociales. Cela concerne au final une population de 5 200 bénéficiaires, dont 80 % en Aveyron, soit 720 000 repas au total». Les 79 Banques alimentaires françaises ne distribuent pas directement la nourriture aux personnes concernées, mais auprès de 5 400 associations partenaires. L’opération en lien avec l’UE est pilotée en collaboration avec l’association SOLidarité des producteurs Agricoles et des filières Alimentaires (SOLAAL). Elle a été créée par Jean-Michel Lemétayer pour «faciliter les liens entre donateurs des filières agricoles et alimentaires et les associations d’aide alimentaire».

Selon SOLAAL, «l’attestation de don permet en effet de bénéficier d’une réduction d’impôt de 60 % de la valeur du don de lait (valeur HT du lait indiquée sur le bordereau de paiement du lait du mois de décembre/mars, dans la limite de 0,5 % du chiffre d’affaires). Si la laiterie ou la coopérative fait don de la prestation de transformation et/ou de conditionnement, elle pourra faire valoir une réduction d’impôt de 60 % du coût de revient de la prestation, dans la limite de 0,5% de son chiffre d’affaires».

Sodiaal et Lactalis

Pour la banque alimentaire Aveyron-Lozère, cette solidarité agricole est importante : «elle représente 60 % des 100 tonnes de l’UE, le reste étant des produits d’épicerie (sucre, café, farine...) et du surgelé (viande, poisson). Nous savons que 23 000 litres de lait livrés chez nous en 2018 venaient des entreprises Sodiaal et Lactalis. La région Normandie serait la plus généreuse en don du lait», notent Claude Plenecassagne et Bernard Limouzy.

Outre le lait, la Banque alimentaire Aveyron-Lozère «est preneuse de tout !», lance Claude Plenecassagne. «Nous avons trois agriculteurs aveyronnais fidèles qui nous apportent des pommes de terre ou des endives, un autre nous livre des œufs depuis longtemps. Il y aussi des entreprises agroalimentaires comme Jeune Montagne, la Bergerie de Lozère, la Maison Carrier, Raynal et Roquelaure, la Naucelloise... Ceux qui font de la vente directe et ne veulent pas jeter leurs invendus peuvent nous contacter, pour des yaourts, fromages avec des dates limites de ventes proches. Nous remettons toujours un certificat fiscal (1)».

La dernière collecte annuelle de la Banque alimentaire Aveyron-Lozère de fin novembre 2018, a rassemblé 73 tonnes sur les deux départements, dont 28 tonnes sur l’agglomération de Rodez (GMS). «Nous observons une hausse de 4 % au total, de 12 % sur l’agglo de Rodez, et ce, malgré les ronds-points occupés par les gilets jaunes». La Banque alimentaire Aveyron-Lozère pratique aussi ce qu’elle appelle «la ramasse». Il s’agit, dit Bernard Limouzy, «de récupérer, quasiment chaque jour, les produits frais, légumes et fruits invendus et ayant une durée de vente courte, dans des magasins de l’agglo de Rodez et Millau. Nous avons ainsi récupéré environ 200 tonnes de nourritures en 2018».

D.B.

(1) Contact : 05 65 78 78 46. Mail : ba120@banquealimentaire.org

Ouvert chaque matin de la semaine de 8 h à 12 h.