lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Vautours : les éleveurs réunis à Laguiole demandent une régulation

06 aout 2020

Vautours : les éleveurs réunis à Laguiole demandent une régulation

Une réunion s’est tenue la semaine dernière à Laguiole à l’initiative du maire, Vincent Alazard sur la problématique des attaques de vautours. Plus d’une centaine d’agriculteurs étaient présents pour demander une régulation.

Depuis ce printemps, de nombreuses attaques de vautours ont été recensées sur la zone Aubrac, notamment sur des jeunes veaux. Plus d’une centaine d’agriculteurs du territoire, tous syndicats agricoles confondus, ont répondu à l’invitation du maire de Laguiole, Vincent Alazard, pour évoquer cette problématique. Tous conviennent de la nécessité de ne pas laisser évoluer les populations de vautours et demandent donc de façon unanime une régulation.

Le niveau des populations explose depuis quelques années : 740 couples nichent actuellement dans les Grands Causses (sans compter les jeunes et les vieux vautours !). Le rayon de prospection alimentaire de ces animaux augmente d’année en année, d’où leur présence un peu partout en Aveyron aujourd’hui et particulièrement cette année sur l’Aubrac.

Plusieurs éleveurs ont témoigné des attaques sur- venues ce printemps. La DDT 12, la LPO Grands Causses, le CNRS et l’Office Français de la Biodiversité sont également intervenus. Les éleveurs ont attiré l’attention des services de l’Etat sur les nombreux dégâts occasionnés suite à ces attaques, sur l’état d’apeurement des troupeaux et sur le risque sanitaire (abreuvoirs souillés...). Ils ont réitéré en conclusion leur demande de régulation de ces animaux dans les meilleurs délais. Une demande déjà formulée au début des attaques par la FDSEA lors d’une réunion à la DDT fin juin.

Le préfet coordonateur en charge du dossier prédation installé en Lozère, doit réunir fin septembre, le comité «vautour», une occasion supplémentaire pour la profession agricole de réitérer sa demande.