lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Ovinpiades : huit Aveyronnais en finale régionale

05 décembre 2019

Ovinpiades : huit Aveyronnais en finale régionale

Près de 50 jeunes de La Roque et de La Cazotte ont participé à la finale départementale des Ovinpiades des jeunes bergers, jeudi 28 novembre. Huit d’entre eux se sont qualifiés pour défendre les couleurs de l’Aveyron lors de la finale régionale en janvier.

L’Agricampus La Roque n’avait plus accueilli la finale départementale des Ovinpiades des jeunes bergers pour cause de travaux. C’est donc dans un cadre tout à fait sécurisé et flambant neuf que près de 50 lycéens de La Roque et de La Cazotte ont participé à l’édition 2019, jeudi 28 novembre.

En matinée, les jeunes de la 1ère au BTS, ont fait la preuve de leur savoir-faire autour de plusieurs épreuves pratiques et techniques sur un lot de brebis mises à disposition par la coopérative UNICOR : parage, tri des agneaux à la vente, état corporel des brebis, tri et état de santé des brebis.

La reconquête est en marche

Quatre étudiants en BTS PA 2ème année de l’Agricampus La Roque ont organisé et animé cette finale départementale dans le cadre de leur PIC, projet initiative et communication. Maëliss Mérican, Anthony Privat, Antoine Bonnet et Pierre Chauchard, eux mêmes concurrents des Ovinpiades, ont «recruté» d’autres jeunes du lycée pour participer à cette finale départementale. «Sur une quarantaine de volontaires dans l’établissement, nous en avons retenu 24», expliquent les quatre jeunes. «Et nous avons organisé une journée d’entraînement afin d’être tous fin prêts pour l’événement !». Satisfaits de cette belle participation, Maëliss, Pierre, Anthony et Antoine ont étoffé le rendez-vous des Ovinpiades, en proposant des ateliers d’informations l’après-midi, à la rencontre des acteurs de la filière ovine : le schéma de sélection avec l’UPRA Lacaune, le Roquefort avec la Confédération générale de Roquefort, l’appui technique avec UNOTEC et la situation de la production et des marchés avec la Chambre d’agriculture. Les jeunes ont ainsi pu tester ou améliorer leurs connaissances sur les productions ovines, lait et viande. La rencontre avec les professionnels de la filière, techniciens, animateurs... a aussi été très appréciée des jeunes. Ce sont d’ailleurs ces mêmes professionnels qui ont jugé les performances des jeunes lors des épreuves techniques et pratiques sur les brebis du matin.

«C’est clairement l’objectif de ces Ovinpiades de faire se rencontrer les jeunes et les professionnels de la filière ovine», atteste Laurent Cavaignac, co-président de la section ovins viande FDSEA et responsable du comité Inn’Ovin Occitanie. «Ces Ovinpiades s’inscrivent pleinement dans le dispositif de reconquête ovine lancé il y a quelques années, en vue de communiquer positivement autour de notre production et de notre métier d’éleveur ovin», poursuit-il. «Les besoins d’installation en filière ovine sont réels et cette journée permet de le rappeler aux jeunes : nous avons besoin d’éleveurs mais aussi de techniciens pour les accompagner», assure Laurent Cavaignac.

Depuis leur lancement, les Ovinpiades ont marqué des points dans la relance de la filière : «Nous avons réussi à stopper l’hémorragie dans le nombre de producteurs mais le chemin est encore long parce qu’ils sont nombreux à partir à la retraite dans quelques années et si nous voulons continuer d’approvisionner nos filières de qualité, qui restent dynamiques, nous devrons assurer l’avenir avec des porteurs de projet», expliquent les responsables de la filière ovine.

Navarin d’agneau et yaourts au lait de brebis

En tout cas, cette finale départementale des Ovinpiades cette année, y a sans doute contribué : «Nous avons vu des jeunes motivés, soucieux de bien faire, intéressés par l’élevage ovin. Nous sommes satisfaits de voir que les lycées La Roque et La Cazotte jouent bien le jeu et ils sont très fiers de pouvoir représenter leur département dans les prochaines épreuves régionales !», enchaîne Laurent Cavaignac.

Ils seront ainsi 8 lauréats de la finale départementale à participer à la finale régionale le 16 janvier à Castelnaudary.

Pour aller au bout de la conquête, l’ensemble des participants et des lycéens de l’Agricampus La Roque ont pu déguster au déjeuner du navarin d’agneau et des yaourts au lait de brebis de la Ferme de la Sarrette et du Petit Basque.

«Cette manifestation a le mérite de valoriser une filière agricole qui a du mal à recruter», a souligné Bruno Montourcy, président du conseil d’administration de l’Agricampus La Roque, hôte de cette finale. «Les jeunes ont pu montrer leur talent et leur attachement à cette production. Une manifestation qui tombe bien quelques jours après la visite du ministre de l’agriculture, nos jeunes et nos équipes en lien avec la profession ont montré l’intérêt de la pratique dans les formations agricoles», a-t-il commenté.

Eva DZ