lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Communication avec l’ADT Aveyron : relancer le tourisme aveyronnais !

04 juin 2020

Communication avec l’ADT Aveyron : relancer le tourisme aveyronnais !

Jean-Luc Calmelly, président de l’Agence de Développement Touristique (ADT) Aveyron et Jean-François Galliard, président du Conseil départemental, veulent booster un secteur touristique aveyronnais lui aussi en souffrance depuis la crise sanitaire.

Le département de l’Aveyron a une très belle carte à jouer pour attirer les Français qui pensent à leurs prochaines vacances, après huit semaines de confinement qui relâche sa prise depuis mardi 2 juin. C’est à partir de cette semaine que le département met en place une originale campagne de communication dans la presse quotidienne régionale, internet, les réseaux sociaux, derrière ce mot d’ordre : «Agir ensemble pour relancer le tourisme aveyronnais». L’enjeu est de taille selon Jean-Luc Calmelly, président de l’ADT : «l’économie touristique a été frappée par la crise sanitaire, traduite par un zéro en terme de chiffre d’affaires !». En Aveyron, en 2019, la consommation touristique représentait plus de 370 millions d’euros, un secteur concernant 4 700 emplois. Toujours selon les chiffres de l’ADT Aveyron, l’impact du Covid-19, entre le 16 mars et le 31 mai, est chiffré entre 35 et 45 millions d’euros de perte.

«Sauver les meubles»

Le département a donc décidé de passer à l’offensive pour défendre un secteur-clé de son économie «c’est l’un des quatre fondements de l’Aveyron, derrière l’agriculture, mais devant l’industrie et tout le secteur des solidarités» commente Jean-François Galliard. «Il faut donc sauver les meubles, au lendemain de l’ouverture des bars, des restaurants, des musées, car le tourisme est une porte d’entrée importante pour l’Aveyron. C’est aussi une opportunité à saisir dans le contexte actuel».

Booster la relance du secteur touristique est le maître-mot de la campagne de communication lancée de juin à août-septembre, avec un budget de 100 000 euros, appuyée par les Offices de tourisme de l’Aveyron réunis au sein d’un comité de pilotage rassemblant également le Conseil départemental, l’ADT, la Fédération aveyronnaise de l’hôtellerie de plein air, l’UMIH 12 (Union des métiers des industries hôtellerie Aveyron), l’association le Club des sites de l’Aveyron (acteurs du tourisme départemental).

«L’ailleurs n’est pas loin !»

Déclinée derrière le slogan «L’ailleurs n’est pas loin !», cette campagne est ciblée sur une clientèle de proximité située dans un rayon d’environ 2 h de route de l’Aveyron, à Toulouse, Montpellier, Clermont-Ferrand. Cette campagne sera prolongée ensuite sur les mêmes bases en 2021 avec un rayon élargi. Pour l’ADT, «s’adapter et réagir à une situation exceptionnelle» a présidé la mise en place de cette action visant «à susciter de l’intérêt pour notre destination aveyronnaise». En Parallèle, Jean- Luc Calmelly précise que le récent dispositif «à vos côtés» a rassemblé 1 000 prestataires touristiques aveyronnais pour élaborer une stratégie de communication autour de leurs produits vers une clientèle locale. Sachant, par ailleurs, que les étrangers représentent moins de 10 % des touristes en Aveyron (surtout des Néerlandais).

«enaveyron.com»

La nouvelle plateforme «enaveyron.com» rassemble des expériences à vivre partagées (visites, randonnées, etc) «à deux pas de chez vous», pour inviter les futurs touristes à découvrir l’Aveyron, sans prendre l’avion ! La communication visuelle de l’ADT met ainsi «le paquet» sur l’image, avec des comparaisons entre «le trop loin ?» (Far West américain et le désert du Sahara) et le «si proche !» (au cœur du Rougier de Camarès), «la Norvège, face au lac de Pareloup», ou bien «Bali, devant la cascade de St-Rome-de-Tarn». Les images exceptionnelles des nombreux attraits aveyronnais suffiront sans doute à convaincre les plus hésitants à séjourner dans le Rouergue cet été !

D.B.