lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Report du National Aubrac : «Rebondir plus fort en 2021 !»

03 septembre 2020

Report du National Aubrac : «Rebondir plus fort en 2021 !»

Au même titre que le Sommet de l’élevage, le National Aubrac prévu pour cette 29ème édition, a été également annulé. Yves Chassany, président de l’Union et de l’UPRA Aubrac, a communiqué, quelques jours après l’annonce de la préfecture du Puy de Dôme, sa «forte déception» : «Je la partage avec les organisateurs parce que nous avions mis en œuvre des moyens importants collectivement suscitant une importante préparation depuis de longs mois en lien avec nos partenaires pour notre événement. Pour autant ce travail n’est pas réduit à néant mais nous ne pourrons pas le valoriser dans l’immédiat», a-t-il commenté.

Au delà de la déception, Yves Chassany ne cache pas «un certain soulagement» : «Il est évident que les conditions n’étaient pas réunies pour valoriser au mieux le travail d’excellence de nos éleveurs et le retour sur investissement n’aurait pas été à la hauteur au vu des restrictions imposées dans le contexte sanitaire. Mes premières pensées vont aux éleveurs Aubrac qui s’étaient profondément investis dans l’événement. En effet, les 360 stalles qui nous étaient consacrées pour ce National Aubrac, étaient toutes réservées. Une nouvelle fois, les éleveurs Aubrac malgré les difficultés (climatique, économique, sanitaire) ont relevé le défi d’une mobilisation totale pour la promotion de leur race», a salué Yves Chassany.

Cet automne s’annonce quelque peu morose pour les éleveurs de la race Aubrac qui n’auront donc pas beaucoup d’occasions de se retrouver autour des concours. A ce jour, seul le concours départemental du Puy de Dôme est maintenu le 12 septembre. Nombre d’autres rendez-vous départementaux ont été annulés et l’incertitude est encore de mise pour les concours cantonaux Aubrac en Aveyron... «Nous devrons savoir patienter pour mieux rebondir en 2021», a avancé Yves Chassany. «Avec la perspective du report de notre National au Sommet de l’élevage 2021, je suis confiant en l’avenir et nous ne cachons pas notre ambition de réussir ce rendez-vous et d’être à la hauteur des 30 ans de l’événement», a-t-il encouragé. «Le Sommet de l’élevage 2021, avec une journée supplémentaire, un anniversaire important..., est porteur d’espoir. Les éleveurs Aubrac afficheront une envie évidente de se mesurer, de partager, de mettre en avant les atouts de la race. Le report de notre National n’est pas un coup d’arrêt dans notre communication : nous allons redoubler d’efforts, de moyens, d’imagination pour préparer 2021 !».

Des portes ouvertes dans des élevages seront ainsi proposées, dans le respect des gestes barrière, pour partager sur le schéma de sélection, sur les spécificités de la race, notamment dans les zones où l’Aubrac se développe (Pyrénées, Savoie, Ardennes, Bretagne...). «Nous l’avons vu à notre assemblée générale en août à Aumont Aubrac : nos effectifs continuent leur progression, nous comptons dans nos rangs de nombreux jeunes éleveurs, nos adhérents s’engagent dans le développement de l’Aubrac... Autant de signes positifs qui nous encouragent à avancer», conclut Yves Chassany.

Eva DZ