lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Section bovins lait FDSEA et groupe lait JA : les producteurs Sodiaal font le point

02 mai 2019

Section bovins lait FDSEA et groupe lait JA : les producteurs Sodiaal font le point

La section bovins lait FDSEA et le groupe bovins lait JA ont récemment organisé trois réunions régionales sur l’ensemble du département pour échanger avec les producteurs Sodiaal sur les actions de la coopérative. Bilan avec Claude Falip, président de la section.

Les réunions avaient lieu à Laissac le mercredi 17 avril, à Lanuéjouls le mardi 23 avril, et à Moyrazès le jeudi 25 avril. L’ordre du jour était le suivant : prise en compte du prix de revient (396 euros/1 000 litres) dans la détermination du prix Sodiaal (en lien avec la loi alimentation), disparition de toute référence à la grille qualité Cilaisud, segmentation «lait premium», «les laitiers responsables», et, enfin, la participation à l’assemblée générale de la section Lozère, Aveyron, Aude, Tarn. Elle est programmée le lundi 3 juin à 9h45, à l’hôtel Plein Ciel, à Baraqueville.

Claude Falip a rappelé en préambule que l’objectif de la FNPL est «de faire vivre le débat au sein des coopératives au service de la rémunération des coopérateurs». Il ajoute : «nos trois réunions de secteur Sodiaal avaient pour but de faire le point avec les producteurs, et d’échanger tous ensemble, sachant que, selon les régions, le niveau de préoccupation est assez hétérogène, même si nous observons quelques signaux positifs en terme de prix du lait pour l’avenir».

Coûts de production

Pour le président de la section bovins lait FDSEA, «nous avons donc repris les différents sujets à l’ordre du jour, et écouté les attentes de chacun des producteurs, avec des réactions plus larges sur l’avenir de la filière, la transmission des exploitations... Nous sommes désormais nombreux en Aveyron à être âgés de plus de 50 ans. Nous avons évidemment évoqué la nouvelle PAC, en relation avec l’élevage bovins lait, mais aussi des sujets plus sociétaux, comme le bien-être animal, la gestion de l’espace rural et le maintien de territoires ruraux vivants».

Selon Claude Falip, «nous avons tous conscience que la filière bovin lait française entame un nouveau virage, suite à la loi issue des Etats généraux de l’alimentation, avec la prise en compte nécessaire des coûts de production, mais aussi les investissements indispensables à l’adaptation de nos outils de production. Le volet économique est donc une forte préoccupation pour notre section bovin lait FDSEA. Il y aura encore des débats à ce sujet lors de l’assemblée générale de Sodiaal Union prévue le mercredi 19 juin dans le prolongement des assemblées de sections».

D.B.