lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Un sénateur provoque une polémique sur le glyphosate avant la remise d'un rapport

14 Mai 2019

Un sénateur provoque une polémique sur le glyphosate avant la remise d'un rapport

Dans un entretien accordé au quotidien régional «La Dépêche du midi», le sénateur UDI Pierre Médevielle estime «qu'aucune étude scientifique ne prouve formellement la cancérogénicité du glyphosate». Le sénateur était interrogé à propos du rapport de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques (Opecst) traitant de «l'évaluation des risques sanitaires et environnementaux par les agences», auquel il a participé. Ce document doit être rendu public le 16 mai. Plusieurs associations (Foodwatch, Générations Futures) et représentants politiques (Mathieu Orphelin, José Bové) ont dénoncé ces propos. Réagissant à la polémique, Gérard Longuet et Cédric Villani, respectivement président et vice-président de l'Opecst, ont rappelé, dans un communiqué commun, que «l'objectif de cette mission consistait à comprendre le fonctionnement des agences» et qu'elle ne se prononçait par sur «la toxicité à long terme du glyphosate». Les deux parlementaires rappellent le rôle de l'Opecst: informer «le Parlement des conséquences des choix de caractère scientifique» et non «formuler une vérité scientifique». La question du glyphosate n'est, en outre, évoqué que dans «un encadré» du rapport, indique-t-on au Sénat.