lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Retraites agricoles : des améliorations nécessaires pour réformer ! (FDSEA)

07 Février 2020 | Actus nationales

Retraites agricoles : des améliorations nécessaires pour réformer ! (FDSEA)

(Photo Pleinchamp)

Dans ce communiqué de presse, Pierre Rouquette, co-président de la section des anciens exploitants FDSEA et Laurent Saint-Affre, président de la FDSEA Aveyron, réagissent à propos de la réforme des retraites :

"La discussion du projet de loi de réforme des retraites débute, en première lecture, le 17 février prochain à l’Assemblée nationale. Cette réforme, essentielle pour les agriculteurs, doit cependant être améliorée sur plusieurs points. C’est pourquoi la FDSEA est allée à la rencontre des députés, ce lundi, pour les informer des améliorations nécessaires à y apporter.

La FDSEA salue la mise en oeuvre d’un régime unifié, qui alignera les cotisations et l’acquisition des droits et minima de pensions. Cette réforme doit cependant être élargie aux retraités agricoles actuels. Prenons le cas des retraités agricoles bénéficiant d’une carrière complète et ayant été affiliés à un seul régime de base tout au long de leur carrière. Leur pension ne dépasse pas 740 € par mois, bien loin des 1 390 euros moyens de l’ensemble des retraités français. Les retraités actuels se considèrent légitimement comme les grands oubliés de la réforme.

Qu’en est-il des futurs retraités ? Les annonces du Président de la République sur la retraite minimum à 1 000 € par mois ont fait naître l’espoir dans les campagnes ! Ce minimum de 1 000 € serait en effet accordé à compter de 2022, pour les chefs d’exploitation et ne doit pas se limiter aux seules carrières complètes de chefs d’exploitation. Le Gouvernement envisage de se contenter de revaloriser la retraite de 75 à 85% du Smic pour les nouveaux départs entre 2022 et 2037. Or, cette hausse ne concerne que des années de carrières à titre principal. La FDSEA estime que toutes les années cotisées au régime non-salarié agricole doivent compter pour le calcul de la retraite à 1000 €. La réforme doit permettre d’améliorer les retraites des femmes collaborateurs dont la retraite minimale est fixée à 547 € pour une carrière complète.

La FDSEA a d’ores et déjà sollicité les parlementaires aveyronnais en leur remettant un argumentaire pour soutenir les propositions à l’Assemblée le 17 février".

 éleveurs+retraites+anciens