lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Ovins/caprins : Interbev veut communiquer pour sauver Pâques

26 Mars 2020 | Actus nationales | Actus élevage

Ovins/caprins : Interbev veut communiquer pour sauver Pâques

Alors que l'épidémie de Covid-19 menace de ralentir la consommation d'agneau et de chevreau à Pâques, période cruciale pour ces deux viandes, l'interprofession bétail et viandes Interbev «communiquera sur les principales chaînes de radio» et les réseaux sociaux du 2 au 12 avril, annonce un communiqué du presse du 24 mars.

Le but ? «Rappeler la tradition de l’agneau de Pâques» et «donner aux consommateurs des recettes adaptées aux morceaux» proposés. Habituellement, à Pâques, ces viandes sont consommées lors de réunions de famille - et donc en morceaux de grande taille (gigots, épaules). Un mode de consommation rendu impossible par le confinement.

«La filière ovine française a besoin que la profession fasse évoluer l’offre pour proposer des unités de besoin qui correspondent à des familles plus petites: tranches de gigot, gigot raccourci, rôti dans la selle, souris…», précise Interbev. «60% des chevreaux sont mis en marché entre mars et mai», rappelle l'inteprofession.

Du côté des agneaux, Pâques représente «jusqu'à 35, 40 voire 50% de la consommation de l'année», estime Paul Rouche, directeur délégué de Culture viande.

 éleveurs+ovins+agneaux