lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Loup : la FNSEA demande une régulation «sans plafond de prélèvement»

27 Novembre 2019

Loup : la FNSEA demande une régulation «sans plafond de prélèvement»

«Le loup doit être régulé sans plafond», estiment la FNSEA et plusieurs de ses associations spécialisées animales (ovins, bovins et équins) dans un communiqué du 26 novembre, à la veille d’une manifestation nationale prévue le 27 novembre. Le même jour se tiendra une réunion du groupe national loup. Les organisations syndicales y demanderont «que le loup soit soumis à une régulation sans plafond de prélèvement, tout au long de l’année et sur tous les territoires, y compris dans les cœurs de parcs naturels nationaux et les réserves naturelles». «Notre demande reste la même: faire baisser la pression de prédation», explique Claude Font, en charge du dossier à la FNO (éleveurs d’ovins) à Agra Presse. Plus de 10 000 animaux ont été tués par le loup au 31 octobre, selon le dernier bilan officiel, et «on va finir l’année à 12 000 brebis tuées par le loup», prédit M. Font. Un niveau comparable à 2018, sachant qu’avec le relèvement du plafond de prélèvement, 93 loups ont été «détruits» au 15 novembre 2019 (contre 47 pour toute l’année 2018). En 2019, le plafond de prélèvement a été augmenté à 17% (contre 10% auparavant) de manière expérimentale. «Nous ne comprendrions pas un retour en arrière», prévient M. Font.