lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Les surfaces couvertes par l'assurance multirisque climatique repartent à la hausse

05 Février 2020

Les surfaces couvertes par l'assurance multirisque climatique repartent à la hausse

Après une année de «ralentissement» (+1,1%) en 2018, les surfaces couvertes par l'assurance multirisque climatique sont reparties à la hausse en 2019, s'étendant sur 358 000 hectares supplémentaires (+7,3%) pour atteindre 5,1 millions d'hectares, a annoncé Groupama, lors d'une conférence de presse le 4 février. Soit une progression proche de la surface agricole utile moyenne d'un département français. Les surfaces supplémentaires sont essentiellement réparties entre la vigne et les grandes cultures, selon l'assureur. Chez Groupama, l'assurance chiffre d'affaires (appelée offre «stabilité»), lancée fin 2016, couvre désormais 31 000 hectares; en 2020, cette offre est étendue à l'orge (en plus du blé tendre, du maïs et du colza actuellement). A l'occasion de cette conférence, le leader de l'assurance du monde agricole a de nouveau rappelé que son activité d'assurance climatique agricole était toujours déficitaire, et demandé un soutien plus soutenu des pouvoirs publics: «Nous sommes arrivés à une phase où il faut prendre des décisions», a expliqué Jean-Yves Dagès, président de la fédération nationale Groupama. En juillet dernier, le ministère de l'Agriculture avait lancé une réflexion en vue de réviser le Programme national de gestion des risques agricoles (PNGRAT) fin 2019; ces travaux sont toujours en cours.