lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Egalim : l'Autorité de la concurrence peu convaincue par le texte de Besson-Moreau

10 Juillet 2020

Egalim : l'Autorité de la concurrence peu convaincue par le texte de Besson-Moreau

«Est-ce que c'est véritablement nécessaire ?» C'est la question que se pose Isabelle de Silvale, présidente de l’Autorité de la concurrence au sujet de la proposition de loi de Grégory Besson-Moreau (LREM) qui vise à fixer un seuil de part de marché au-delà duquel les rapprochements à l’achat de la grande distribution ne pourront être autorisés. «La loi Egalim qui est assez récente nous a donné tous un arsenal assez complet qui nous permet de faire un bilan concurrentiel et de nous autosaisir», a-t-elle explique lors d'une conférence de presse le 9 juillet. Si une régulation a priori venait à s’imposer, elle interroge: «Je ne sais pas si la bonne formule, c'est de limiter par un chiffre général et absolu la part de marché des centrales d'achat. Cela peut ne pas être forcément le meilleur critère». Elle avance également que des instructions sur des rapprochements sont en cours et que les décisions de l’Autorité pourront servir d’exemples. Le 3 juillet, le député LREM expliquait à Agra Presse la nécessité de réguler ces alliances : «avant de sanctionner, il faut fixer des limites et l’Autorité de la concurrence n’en fixe pas».