lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Didier Guillaume espère que la crise va permettre d'«accélérer» la question protéique

25 Mars 2020

Didier Guillaume espère que la crise va permettre d'«accélérer» la question protéique

Interrogé sur la chaine de télévision Public Sénat le 24 mars, le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume a évoqué les éventuelles répercussions politiques de la pandémie de coronavirus sur les politiques agricoles et alimentaires. «Le Covid-19 va nous permettre de nous remettre en cause. (...) Il faudra que nous revoyions notre organisation sociale, économique, humaine et alimentaire.» Evoquant la question de l'autonomie protéique et du plan protéique annoncé par le gouvernement depuis plusieurs mois, le ministre «espère que cette situation va nous permettre d'accélérer tout cela». A l'inverse, il estime que la crise ne modifiera pas la position du gouvernement sur les traités, notamment en faveur de l'accord commercial avec le Canada (Ceta). «Ce n'est pas une question de traités internationaux. Nous savons très bien que [l'accord avec] le Mercosur ne sera pas signé et que les traités internationaux ne sont plus dans l'air du temps.»