lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Brésil : La fusion des ministères de l’agriculture et l’environnement fait polémique

31 Octobre 2018

Brésil : La fusion des ministères de l’agriculture et l’environnement fait polémique

La fusion des ministères de l’Agriculture et de l’Environnement était une des mesures polémiques de la campagne de Jair Bolsonaros, gagnant de la présidentielle au Brésil dimanche dernier au deuxième tour. Cette fusion a été confirmée le 30 octobre, par Onyx Lorenzon député et futur chef du gouvernement. « L'agriculture et l'Environnement seront un seul et même ministère, comme prévu au départ », a déclaré l’actuel député. Lors de l’entre-deux tours Jair Bolsonaros avait indiqué que « le futur ministre sera issu du secteur productif ». Cette fusion est vivement critiquée par les écologistes du pays qui craignent un retour en arrière. S’exprimant sur Twitter le 30 octobre, l'écologiste Marina Silva, ex-ministre de l'Environnement et également candidate à la présidentielle, estime qu’une « ère tragique s'ouvre, où la protection de l'environnement est égale à zéro ». Des acteurs de l’agrobusiness brésilien se sont aussi exprimés contre cette mesure. Ils craignent de possibles sanctions internationales et un impact négatif pour l’export de produits agricoles. En 2016, le secteur agricole représentait 4,9 % du PIB du pays. Il est le troisième exportateur mondial de produits agricoles, derrière les États-Unis et l’UE, selon l’OMC. Il est également le 1er producteur mondial de jus d’orange, de sucre, de café et le 2e producteur de soja et de viande bovine (2e producteur mondial de viande bovine). La nouvelle administration de Jair Bolsonaros prendra officiellement ses fonctions le 1er janvier.