lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Aide aux veaux sous la mère : une solution a été trouvée ! [point de vue]

05 Juillet 2019 | Actus Aveyron | Actus élevage

Aide aux veaux sous la mère : une solution a été trouvée ! [point de vue]

Le ministre de l’agriculture a annoncé qu’une solution avait été trouvée en vue du règlement du solde de l’aide 2016 aux veaux sous signe de qualité. Le point de vue de Pierre Cabrit (notre photo), président de l’IRVA (Interprofession régionale du Veau d’Aveyron et du Ségala) et président de Fil Rouge, Fédération nationale des viandes sous label.

- Quelle est la solution proposée par le ministère pour le solde de l’aide à la qualité de 2016 ?

«L’aide 2016 n’avait été que partiellement versée et il manquait aux éleveurs 30% de l’aide due soit entre 20 et 25 euros par veau labellisé (un peu plus d’un million d’euros). Le dispositif envisagé par le ministère repose sur la campagne 2019 et se décompose en une enveloppe d’un million d’euros pour l’aide aux veaux labellisables et aux veaux issus de l’agriculture biologique et de 3,5 millions d’euros pour l’aide aux veaux labellisés et aux veaux issus de l’agriculture biologique commercialisés via une organisation de producteurs.

Le montant total de ces enveloppes sera augmenté d’un million d’euros supplémentaires (dont 400 000 euros pour l’Aveyron et le Tarn) par fongibilité à partir des montants non utilisés d’autres enveloppes de soutiens couplés.

- Quelle est votre réaction face à cette annonce ?

Nous avons travaillé depuis près de 3 ans sans relâche auprès des services du ministère de l’agriculture et des ministres successifs pour qu’enfin le solde de l’aide 2016 soit versé aux agriculteurs. Je tiens à remercier les parlementaires qui se sont engagés à nos côtés, et particulièrement la député de l’Aveyron, Anne Blanc qui a su fédérer tous les parlementaires de l’Aveyron et du Tarn sur ce dossier. Son aide comme celle de tous les autres parlementaires nous ont été précieuses.

Je me félicite de l’issue de ce dossier et c’est un signal très posi- tif envoyé aux éleveurs engagés dans les démarches de qualité label rouge et bio qui s’engagent au quotidien en faveur de l’environnement, du bien-être animal et de la qualité des produits».

Eva DZ

 éleveurs+veaux+IRVA