lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Actualités
Actus élevages

23 Avril 2019 | Actus élevage | Actus nationales

Elevage : le syndicalisme majoritaire dénonce une accélération des intrusions

Dans deux communiqués distincts parus le 18 avril, du tandem FNSEA/JA et de deux sections spécialisées (CFA et FNP), le syndicalisme majoritaire dénonce une accélération des intrusions dans les élevages porcins et avicoles «depuis quelques semaines».

La CFA et la FNP en recensent «une vingtaine depuis le début de l'année». La plus médiatique fut celle du journaliste Hugo Clément il y a quelques jours, dans un élevage de poulets. «Intrusion dans des élevages de poulets de chair et de porcs à visage découvert et sans respect des mesures de biosécurité, étouffement de milliers de dindons et sortie en extérieur de cochons ce week-end dans des élevages de l'Eure, etc..», résument la CFA et la FNP: «Les éleveurs sont à bout».

La FRSEA et les JA de Bretagne organisaient le 18 avril une manifestation, au siège d'Avril en Ille-et-Vilaine, pour dénoncer celle organisée par les militants de L214, au même endroit, qui demandaient au groupe un arrêt de l'élevage de poules en cage. «La campagne publicitaire qu'ils ont lancé dans Rennes a été la goutte de trop. Nous voulions marquer la révolte du monde paysan et dénoncer leurs méthodes de harcèlement», a expliqué Thierry Coué, président de la FRSEA Bretagne.

 éleveurs+porcs+poules

22 Avril 2019 | Actus nationales | Actus élevage

Aliments du bétail : la progression des aliments pour bovins se poursuit

Les organisations professionnelles SNIA et Coop de France nutrition animale constatent une très légère augmentation (+0,4 %) de la production française d’aliments du bétail en février 2019, par rapport à février 2018.

Cette augmentation des fabrications est à mettre au compte des aliments pour bovins (+3,7 %) en particulier du mash (aliment grossier), avec + 13 %. La progression est particulièrement nette pour les aliments vaches laitières (+ 4,2 %).

Le secteur porcin fléchit très modérément, -0,4 %, alors que les aliments pour pratiquement toutes les catégories de volailles reculent de 3,2 %. En particulier l’effet de reprise des spécialités pour palmipèdes, qui avaient redémarré après la grave crise sanitaire, s’estompe.

Pour les 8 premiers mois de la campagne (juillet 2018-février 2019), les fabrications totales d’aliments composés sont quasi stables (+0,5 %) avec 13,07 Mt dont 2,68 Mt d’aliments bovins (+4,7 %), 5,5 Mt d’aliments volailles (-1,1 %) et 3,2 Mt d’aliments porcs (-2 %).

Pour l’ensemble de la campagne 2018-2019, FranceAgriMer prévoit une baisse des utilisations des céréales par l’industrie de la nutrition animale, avec 8,9 Mt soit une baisse de 330 000 t sur la dernière campagne 2017-2018, le blé affichant un recul de près de 0,9 Mt, à 4,6 Mt, l’orge, de 250 000 t, à 1 Mt ; seul le maïs progresserait, de quelque 820 000 t, à 3,3 Mt.

 éleveurs+bovins+alimentation

19 Avril 2019 | Le dessin de Z'lex | Actus élevage

L’actu vue par Z’lex

"La pâture chez les brebis...".

Lire aussi dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 18 avril 2019.

 +zlex+unicor+pâturage

19 Avril 2019 | Actus Aveyron | Actus élevage

Agneau et Roquefort : opération dégustation à Sévérac d’Aveyron [point de vue]

La FDSEA et les JA organisent une action dégustation d’agneau et de Roquefort, ce samedi 20 avril, de 11h à 14h, sur l’aire de repos de l’Aveyron, au bord de l’A 75, à Sévérac d’Aveyron. Le point de vue de Cyrille Guimauve, co-président de la section ovins viande FDSEA (notre photo).

- Pourquoi cette action ?

«Cela fait déjà plusieurs années que nous organisons ce type de communication grand public. Et il faut continuer ! La consommation de viande ovine en France diminue de façon inquiétante. Pourtant, nos élevages disposent de nombreux atouts : produits de qualité, entretien des paysages, source de biodiversité… Il est important de sensibiliser le grand public et principalement les jeunes. L’objectif est de mettre en avant nos productions locales.

- Comment allez-vous communiquer ?

De la viande d’agneau grillée et du fromage de Roquefort seront mis à l’honneur et proposés aux automobilistes de passage. Ils pourront goûter notre agneau aveyronnais et le fromage AOP Roquefort. Ce sera aussi l’occasion d’échanger avec le grand public et de répondre éventuellement à leurs questions, sur notre façon de produire, le bien-être animal et l’entretien du paysage.

- Le côté environnemental est-il également important à vos yeux ?

Tout à fait. A travers nos productions d’agneaux, outre le fait de faire vivre des familles, il y a aussi l’entretien des paysages. Que deviendrait par exemple une région comme le Larzac sans les agneaux, sans la filière Roquefort ? Tout cela ne serait que des friches. Cet exemple est également valable pour beaucoup d’autres régions d’élevage de l’Aveyron.

- Quelle production pratiquez-vous ?

Je travaille avec le statut de conjoint collaborateur avec mon épouse installée à Durenque. Nous avons un élevage 100 % ovins viande valorisé en label rouge pour l’OP Aprovia. Notre cheptel est composé de brebis Lacaune croisées Suffolk et Rouge de l’Ouest. Avec un système pâturé sur une SAU de 36 ha. C’est aussi ce modèle agricole que nous défendons indirectement dans ce type d’action destinée au grand public. J’ai 45 ans mais je sais aussi que l’enjeu de la filière ovins viande est le renouvellement des générations. Cette forme de communication orientée vers le consommateur peut servir à transmettre plusieurs messages !».

D.B.

Lire aussi dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 18 avril 2019.

 éleveurs+agneaux+roquefort

16 Avril 2019 | Actus Aveyron | Actus élevage

Vendredi 19 avril à La Primaube : forum autour des filières dynamiques

Agneaux sous la mère en label et agneaux d’engraissement, poules pondeuses, canards prêts à gaver et gavage, porcs bio et porcs à l’engraissement, ces filières dynamiques recrutent de nouveaux producteurs pour répondre à la demande d’un marché porteur. Pour encourager les vocations et présenter les chiffres positifs de ces productions, la coopérative UNICOR et APO, avec le soutien du CER France Aveyron et de la Chambre d’agriculture, organise une journée d’information, vendredi 19 avril, à partir de 9h30, à l’espace Saint-Exupéry à La Primaube.

Ouverte à tous, cette rencontre éclairera sur le parcours à suivre pour se lancer dans ce type de productions et les interlocuteurs à contacter, ainsi que les performances économiques.

Après l’intervention de Jacques Mathé, professeur en économie rurale sur le dynamisme des exploitations et la nécessité de se renouveler, plusieurs éleveurs engagés dans ces productions témoigneront de leur parcours, de leur choix, des difficultés qu’ils ont rencontrées et livreront quelques conseils avec l’appui de leur technicien spécialisé.

Puis des experts du CER France Aveyron et de la Chambre d’agriculture détailleront les chiffres de ces filières, en s’appuyant sur les comptes de résultat (viabilité économique, charges, temps passé, retours sur investissement, soutiens possibles mais aussi fiscalité, statuts juridiques possibles, emploi...).

Ces filières assurent toutes des débouchés valorisants, elles demandent un temps d’astreinte restreint puisque les cycles de production sont relativement courts et planifiables à l’avance et le retour sur investissement se limite entre 4 et 10 ans. Bref des filières autonomes, créatrices de valeur ajoutée et sécurisante pour les producteurs.

Un temps d’échanges sous forme de forum de rencontres individuelles, avec des techniciens spécialisés de ces filières ainsi que des experts de la Chambre d’agriculture et du CER France Aveyron, permettra aux participants de prendre un premier contact avant de se lancer concrètement dans un projet.

Lire aussi dans la la Volonté Paysanne datée du jeudi 11 avril 2019.

 éleveurs+UNICOR+ovins

Précédents articles

15 Avril 2019 | Nouvel arrêté loup : une victoire syndicale [point de vue]
12 Avril 2019 | Fièvre porcine africaine : une situation mondiale inédite...
12 Avril 2019 | L’actu vue par Z’lex
11 Avril 2019 | «Bleu de brebis Société» : lettre ouverte du député Viala au PDG du groupe Lactalis
10 Avril 2019 | Veau : la FNB demande un «sursaut collectif»
09 Avril 2019 | Boeufs de Pâques à Baraqueville : des enchères de haute qualité !
04 Avril 2019 | Bœufs de Pâques à Baraqueville : se faire plaisir avec la viande !
02 Avril 2019 | Porc : troisième hausse maximale consécutive à Plérin, la Chine affole les marchés
01 Avril 2019 | La production de foie gras rebondit sans atteindre le niveau d’avant crise (Cifog)
29 Mars 2019 | L’actu vue par Z’lex
Voir toutes les archives