lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Actualités
Actus Aveyron

18 Octobre 2018 | Actualités en vidéo | Actus Aveyron

Millau : objectif bio et local aux menus des cantines ! [vidéo]

Dans le cadre du Programme National pour l’Alimentation, de la future mise en application de la Loi Alimentation et du développement d’Agrilocal, l’APABA et la Chambre d’Agriculture ont invité, jeudi 11 octobre à Millau, cuisiniers, gestionnaires de cantines et agriculteurs à participer à la première des trois rencontres prévues dans le Sud-Aveyron. Objectif : faciliter l’introduction de produits locaux et bio dans les menus ! «Du local et du bio dans les cantines : un défi à relever en Aveyron !» était le thème de la réunion organisée au Jardin du Chayran à Millau, rassemblant responsables de la restauration collective et agriculteurs, encadrés notamment par Lisa Spetz (chargée de mission APABA) et Patrick Vedel (trésorier APABA). Le groupe a d’abord visité le Jardin du Chayran, une exploitation de maraîchage livrant à la restauration collective.

Lire aussi dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 18 octobre 2018.

 éleveurs+bio+cantines

15 Octobre 2018 | Actus Aveyron /actualites/informations-fco-1.php

13ème Festiboeuf à Naucelle : des enchères de bon niveau

Le 13ème Festiboeuf et le 6ème Salon du goût ont rencontré le succès le week-end dernier à Naucelle dans la foulée de la vente aux enchères des neuf meilleures bêtes du concours.

Jérôme At, président du Comité naucellois pour la promotion de l’élevage (CNPE) tire un bilan positif : «les animations ont très bien fonctionné, avec plus de monde cette année, selon les retours satisfaits des exposants et éleveurs. Le beau temps était aussi avec nous». S’agissant de la vente des animaux le vendredi, le président du CNPE ajoute : «sept éleveurs ont été récompensés lors de la vente aux enchères, avec la mise en avant cette année des signes officiels de qualité. C’est là-aussi une belle satisfaction !». Quant à la vente des autres animaux, ils se sont négociés autour de 5,70 euros/kg/carcasse, selon Jérôme At. «C’est en moyenne 30 centimes de moins comparé aux éditions précédentes. Vu le contexte actuel, nous avons très bien résisté. La bonne valorisations des bêtes sous signe officiel de qualité répond aux attentes des consommateurs. Ces animaux représentaient le quart des 200 bêtes inscrites cette année, une première pour Festiboeuf».

Le résultat de la vente aux enchères

- Championne du concours et championne naisseur-engraisseur génisse Limousine. Serge Costes. La Capelle Balaguier. Adjugée 9,20 euros/kg/carcasse à Michel Guibert, boucher à Tours.

- Championne Fleur d’Aubrac. Elevage SAS Veyrac à Sénergues. Adjugée 8,60 euros/kg/carcasse au magasin Leclerc de Millau.

- Championne Boeuf Fermier Aubrac. EARL de la Gamasse. Currières. Adjugée 8,20 euros/kg/carcasse à Ouest-Saveurs-boucherie Azémar de Rodez.

- Championne Boeuf limousin label rouge. GAEC de la Vallée du Lézert. Cabanès. Adjugée 7 euros/kg/carcasse à Bigard de Castres.

- Championne Charolaise. EARL St-Cizy. Cazères (31). Adjugée 7,20 euros/kg/carcasse à SARL Privat-Rieupeyroux pour Guasch & fils à Perpignan.

- Championne Blonde d’aquitaine. GAEC de Palayret. St-Cyprien-sur-Dourdou. Adjugée 8 euros/kg/carcasse à Bigard-Distribution à Toulouse.

- Championne Limousine. SARL Carayon. Viane (81). Adjugée 8,20 euros/kg/carcasse à Bigard-Distribution à Toulouse.

- Championne Aubrac. Jérôme Carayon. Le Masnau-Massugiès (81). Adjugée 8,40 euros/kg/carcasse pour le magasin Leclerc de Millau.

- Championne croisée. EARL St-Cizy. Cazères (31). Adjugée 9,20 euros/kg/carcasse à SARL Privat-Rieupeyroux pour Guasch & fils à Perpignan.

Lire aussi dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 18 octobre 2018.

 éleveurs+bovins+FNB

11 Octobre 2018 | Actus Aveyron /actualites/informations-fco-1.php

Ce week-end à Naucelle : Festibœuf et Salon du goût !

Le 13ème Festiboeuf a lieu ce vendredi 12 et samedi 13 octobre à Naucelle avec un 6ème Salon du goût prometteur, selon Jérôme At, président du Comité naucellois pour la promotion de l’élevage (CNPE), organisateur de cette manifestation agricole et grand public qui attire chaque année près de 8 000 personnes.

Lancée en 2006, le Festiboeuf de Naucelle est aujourd’hui bien installé dans le calendrier national des concours d’animaux de boucherie. Cette année, les organisateurs ont invité les animaux sous signes de qualité. Ainsi, pas moins de 225 animaux, fleuron des élevages de la région, seront exposés cette année, soit une trentaine de plus que les années précédentes. La traditionnelle vente aux enchères de ce vendredi 12 octobre, en début d’après-midi, mettra en avant les neuf meilleures bêtes du concours. Avec une par signe officiel de qualité (Bœuf Fermier Aubrac, Fleur d’Aubrac, Bœuf Limousin), et une par race (Aubrac, Charolais, Limousin, Blonde d’Aquitaine, croisé) plus un naisseur-engraisseur (lire dans la VP datée du jeudi 4 octobre).

Interbev-Occitanie aux manettes

Cette année, le 6ème Salon du goût sera piloté en partenariat avec Interbev-Occitanie, animé à Rodez par Marie Christophe. Une quinzaine de filières agricoles de qualité seront présentes ce samedi 13 octobre avec une vingtaine de producteurs locaux. «Les produits de qualité seront à l’honneur !» note Jérôme At, «toujours dans l’esprit de Festiboeuf. Le public pourra manger sur place le samedi midi, en se fournissant directement chez les producteurs présents». Des paniers gourmands de produits sous signe officiel de qualité d’Occitanie, offerts par l’Irqualim, seront à gagner, suite au tirage au sort (en fin de journée) des bulletins de participation à déposer dans l’urne Interbev. Pour les enfants, un atelier de fabrication d’une toupie en bois sera proposé par l’association l’Outil en main de Rodez, ainsi qu’un atelier coloriage avec l’Interprofession Régionale du Veau d’Aveyron et du Ségala (IRVA).

Les filières qualité présentes

Bœuf Fermier Aubrac label rouge, Fleur d’Aubrac IGP, Veau d’Aveyron et du Ségala IGP label rouge, Jambon de Lacaune IGP, Saucisson et saucisses de Lacaune IGP, Vin d’Aveyron IGP, Roquefort AOP, Agneau Fermier des Pays d’Oc label rouge, Agneau Laiton de l’Aveyron IGP label rouge, Agneau Lou Paillol label rouge, Safran du Quercy IGP en cours...

Programme complet sur le site internet : http://comitefoire.naucelle.free.fr

Lire aussi dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 11 octobre 2018.

 éleveurs+bovins+Naucelle

09 Octobre 2018 | Actus Aveyron /actualites/informations-fco-1.php

Raclette Mont Lait : c’est déjà un succès ! [vidéo]

Le lancement de la raclette Mont Lait s'est déroulé dans le cadre du dernier Sommet de l’élevage de Clermont-Ferrand, vendredi 5 octobre. Les administrateurs et les salariés de l’APLM (Association des producteurs de lait de montagne) ont proposé une dégustation du nouveau produit disponible dans de nombreuses enseignes du Massif central, de l’Occitanie et de la région Auvergne Rhône Alpes. Autour de Dominique Barrau, président de l’APLM, d’Eric Germain, trésorier, de Philippe et Didier Thuaire, co-présidents de la Société fromagère du Livradois qui a mis au point cette recette, de nombreux invités (producteurs, responsables professionnels, élus locaux et régionaux, distributeurs...) se sont régalés !

Site internet Mont Lait ICI

Lire aussi dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 11 octobre 2018.

Lait de montagne : un enjeu à ne pas oublier, selon la FNPL

À l’occasion du Sommet de l’élevage, la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL) a voulu rappeler l’importance économique et sociale du lait de montagne alors que « le ministre n’a pas trouvé le temps de venir à la rencontre des professionnels du secteur ».

Dans un communiqué de presse du 5 octobre, le syndicat enjoint les pouvoirs publics « à développer des projets de segmentation collectifs afin de pérenniser l’attractivité des massifs », étant donné que « la production laitière en zone de montagne est en avance » sur la question de la montée en gamme.

La FNPL souhaite alerter le ministre sur la déprise de la production laitière : « en dix ans, la région Auvergne-Rhône-Alpes a perdu un tiers de ses fermes laitières. ». Le syndicat demande également que « la future Pac, qui fait d’une ruralité vivante un de ses axes, flèche son action sur un renforcement du soutien aux élevages laitiers avec une revalorisation de l’aide couplée à la vache laitière ».

 éleveurs+montlait+lait


04 Octobre 2018 | Actus Aveyron /actualites/informations-fco-1.php

Lait de montagne (APLM) : la raclette Mont Lait au Sommet !

Le fromage à raclette Mont Lait sera très prochainement dans les rayons des magasins distributeurs de la marque des producteurs de lait de montagne, réunis au sein de l’APLM. Lancement officiel ce vendredi 5 octobre, dans le cadre du Sommet de l'élevage, à Clermont-Ferrand.

«Dès le départ de notre démarche, nous avions le projet d’élargir notre gamme de produits sous notre marque Mont Lait, la raclette est le premier élément de cette ouverture», introduit Dominique Barrau, président de l’APLM qui réunit depuis 2013, 400 exploitations de 7 départements du grand Massif central. Ensemble, les producteurs ont créé leur propre marque qui permet de valoriser leur lait issu de zone de montagne, dans une démarche spécifique.

«Le démarrage de notre brique de lait est très satisfait, elle est présente dans nos sept départements d’origine et au-delà dans les régions AURA et Occitanie, grâce à notre équipe commerciale», poursuit Dominique Barrau. Forte de ce succès, l’APLM a donc décidé d’étendre sa gamme à des produits fromagers. «C’est l’un de nos partenaires, la société fromagère du Livradois, dirigée par les frères Thuaire, à Fournols, au cœur du PNR Livradois Forez, entreprise familiale depuis trois générations qui nous a proposé l’idée de faire de la raclette Mont Lait. Que l’idée vienne d’un partenaire est la preuve que notre message est compris : le maintien des producteurs et des entreprises en zone de montagne», souligne ravi Dominique Barrau.

Des évènements à venir

Il a fallu deux années de travail à l’entreprise pour élaborer ce nouveau produit : «les commandes sont pour l’instant au niveau espéré», avance le président qui annonce les premières barquettes dès début octobre dans les points de vente habituels de la brique Mont Lait. Sur les 5 millions de litres produits par les producteurs de l’APLM, 50 tonnes seront réservées à la raclette. Outre le Sommet de l’élevage, Mont Lait prévoit de nombreux événements pour annoncer sa raclette. L’association a sollicité les JA des sept départements de la zone de production, pour promouvoir le produit.

«Dans un contexte de plus en plus concurrencé avec de multiples initiatives marketing autour de marques dites de producteurs, nous voulons continuer de nous différencier. Nous travaillons sur un schéma de caractérisation du lait montagne qui permettra d’argumenter autour des conditions de production de notre lait, une façon de fidéliser le client», explique Dominique Barrau. Dès novembre, Mont Lait sera disponible en bouteilles plastiques. Et d’autres produits verraient le jour sous la marque.

«Notre objectif premier reste bien de rémunérer les producteurs, de capter de la valeur ajoutée pour l’ensemble des acteurs du territoire», conclut Dominique Barrau, s’appuyant sur les premiers chiffres plus qu’encourageants de l’APLM : l’année dernière, 425 000 euros ont été redistribués dans les 400 exploitations adhérentes. «Et le retour sera aussi significatif cette année».

Eva DZ

LIre nos pages spéciales "Sommet de l'élevage" dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 27 septembre 2018.


 éleveurs+lait+bovins


Précédents articles

03 Octobre 2018 | Sommet de l'élevage à Clermont-Ferrand : les Aveyronnais en force !
02 Octobre 2018 | National Aubrac à Laissac : qualité et territoire en vedette [vidéo]
28 Septembre 2018 | Sécheresse : la FDSEA mobilisée [point de vue]
21 Septembre 2018 | L’actu vue par Z’lex
19 Septembre 2018 | «Manger bio et local, c’est l’idéal» : des événements pour les gourmands !
14 Septembre 2018 | Action FDSEA-JA samedi 15 septembre : deux feux contre le loup !
11 Septembre 2018 | Séminaire départemental FDSEA-JA : un projet agricole en construction [vidéo]
07 Septembre 2018 | FDSEA-JA et OPA en séminaire à Nant [point de vue]
04 Septembre 2018 | «Laits 3 bio» : accélérer le dynamisme des filières AB dans l’Ouest et le Sud-Ouest
31 Août 2018 | L’actu vue par Z’lex
Voir toutes les archives