lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Actualités
Actus Aveyron

22 Août 2019 | Actus Aveyron

 

Anthony Quintard et Romain Déléris, président et vice-président des JA Aveyron.

Ce week-end à Layoule-Rodez plage : les JA animent la ville !

L’agriculture aveyronnaise s’installe en ville ! Pour la quatrième édition de "Sous les pavés, les prés", ce samedi 24 et dimanche 25 août à Layoule, dans le cadre de Rodez Plage, les JA de l’Aveyron ont prévu de nombreuses animations dont plusieurs nouveautés...

Pas facile de se renouveler chaque année pour offrir un moment de convivialité autour de l’agriculture, qui soit inoubliable pour les petits comme pour les grands citadins ! "Sous les pavés, les prés", événement organisé par les JA de l’Aveyron depuis 4 ans, met en relation monde rural et citadin le temps d’un week-end ou quand les agriculteurs de l’Aveyron s’installent en ville, à Rodez !

«On s’aperçoit que chaque été, les visiteurs aiment nous retrouver, on revoit quelques fidèles qui apprécient notre rendez-vous à la fois convivial et gourmand à la découverte de l’agriculture de notre territoire», explique, ravi, Romain Déléris, vice-président de JA 12. Parmi les 4 000 visiteurs reçus chaque année sur les bords de l’Aveyron, dans le quartier de Layoule, quelques touristes aussi sont de la partie ! Mais ce sont surtout les familles ruthénoises et des environs qui viennent profiter du moment pour le plus grand plaisir de la cinquantaine de bénévoles JA mobilisés pour le week-end.

Parmi les nouveautés, un challenge inter-canton, ce dimanche à partir de 17h. A l’image des jeux intervillages organisés dans les fêtes locales, cette petite compétition amicale mettre au défi des équipes de jeunes agriculteurs qui pourront être soutenus par le grand public.

Autour d’un verre et d’un burger 100% Aveyron ! Plusieurs spécialités au menu : le fameux burger 100% aveyronnais : du pain fabriqué avec de la farine aveyronnaise, un steak de viande bovine aveyronnaise IRVA, une sauce Laguiole AOP ou Roquefort AOP ! Le traditionnel aligot-saucisse aura aussi sa place, spécialité aveyronnaise incontournable avec la collaboration de la coopérative Jeune Montagne.

Des dégustations pour les gastronomes. Toute la journée de ce dimanche, à partir de 10h, les visiteurs pourront s’informer sur les différents signes de qualité, leurs conditions de production, de fabrication... et déguster la viande, les produits laitiers (fromages, lait, yaourts...).

La soirée du samedi prolongée. Autre nouveauté pour cette édition 2019 de "Sous les pavés, les prés", un concert sera proposé pour animer la soirée de ce samedi. «Depuis la première édition, la soirée du samedi s’achève aux alentours de 22h, une fois les visiteurs bien restaurés (plus de 500 repas sont servis ce soir-là). Mais certains avaient envie de prolonger la soirée, visiteurs comme bénévoles JA. Nous avons donc sollicité la mairie de Rodez pour organiser un concert et ainsi prolonger la convivialité», expliquent les JA.

Pour ce premier rendez-vous, c’est Projet Newton qui a été retenu : une ambiance Swing’n’rock à partir de 20h suivi d’un DJ !

Plus d'infos sur le site des JA Aveyron ICI

 éleveurs+JA+rodez

13 Août 2019 | Actus élevage | Actus Aveyron

Concours chiens de berger à Ségur : les Aveyronnais grands vainqueurs !

La 30ème édition du concours de chiens de berger à Ségur les 10 et 11 août a porté chance aux Aveyronnais, qui ont en effet remporté les concours des trois niveaux : Eric Toutain avec N’Ethan en niveau I, Daniel Saint Geniez avec Loca en niveau II et Denis Malbouyres avec Grand Bill en niveau III. Une preuve supplémentaire que le chien de berger est de plus en plus utilisé dans les élevages du département !

 segur+ovins+concours+chiens

12 Août 2019 | Actus élevage | Actus Aveyron

Rencontre avec le député Stéphane Mazars sur les accords CETA

Une délégation d’agriculteurs des régions Vallée du Lot, Nord Aveyron et de la section bovins viande de la FDSEA et les représentants du comité régional nord Aveyron de la Chambre d’agriculture, ont rencontré vendredi 2 août, le député Stéphane Mazars, notamment en retour de son abstention au vote de l’accord UE - CETA. Laurent Lemmet, secrétaire général de la section bovins viande et Benoît Fagegaltier, délégué régional Nord Aveyron font le point.

Elu de la majorité présidentielle, le député de l’Aveyron, Stéphane Mazars s’est abstenu lors du vote de l’accord UE - CETA à l’Assemblée nationale. Que lui avez-vous dit à son retour ?

B. Fagegaltier : «Nous lui avons rappelé les arguments que nous martelons depuis le départ sur ce type d’accord commercial que ce soit avec le Canada ou avec les pays du MERCOSUR : n’importons pas l’agriculture que nous ne voulons pas. Un accord qui vient d’ailleurs en totale contradiction avec tout le travail mené dans le cadre des Etats généraux de l’alimentation !

Quelle a été sa réponse ?

L. Lemmet : Il nous a expliqué qu’il jugeait les accords du CETA dans leur globalité et non simplement sur le volet agricole... Cette réponse ne nous satisfait pas en tant qu’éleveur. En s’abstenant au vote, il n’a pas voté contre et laisse la porte ouverte : quel signal envoie-t-il au territoire qui l’a élu ?! Nous ne sommes pas convaincus par ses arguments...

Par contre il s’est engagé à voter contre les accords du MERCOSUR.

Avez-vous abordé d’autres sujets ?

B. Fagegaltier : Oui, nous en avons profité pour alerter le député sur la sécheresse qui touche, une année de plus, notre territoire. Nous avons demandé qu’une commission d’enquête soit organisée le plus rapidement possible avec l’administration sur le terrain afin de faire un état des lieux de la situation. Dans nos zones d’altitude on sait que la pousse de l’herbe est terminée... Et puis cette nouvelle sécheresse est consécutive à un été 2018 qui a déjà fait beaucoup de dégâts. Nous sommes inquiets quant à une possible décapitalisation du cheptel souche...

L. Lemmet : Nous avons aussi alerté Stéphane Mazars sur les retards de paiements des aides et sur les contrôles PAC toujours plus nombreux. Serge Franc responsable du comité régional Nord Aveyron, a aussi évoqué les baisses annoncées de budget pour les Chambres d’agriculture.

Quelle suite sera donnée à cette rencontre ?

L. Lemmet : Stéphane Mazars a adressé un courrier à la préfète de l’Aveyron afin de relayer l’ensemble de nos demandes.

De notre côté, nous avons également prévu de rencontrer Anne Blanc, député également de la Majorité qui s’est abstenue sur le vote des accords CETA».

Recueillis par Eva DZ

fdsea+ja+mercosur

10 Août 2019 | Actus Aveyron

Nouvelles restrictions de l’eau à partir du 10 août

Au vu de la situation climatique et hydrologique de ces derniers jours, il apparaît nécessaire, à compter du samedi 10 août à 0h00 :

Au titre des prélèvements à usage agricole et pour les autres prélèvements et usages :

- d’appeler à la vigilance pour les zones de gestion Aveyron aval et Dourdou de Camarès aval (et Sorgues) afin de retarder les premières mesures de restriction des prélèvements et usages de l’eau.

- de renforcer les mesures en vigueur depuis le 27 juillet pour les zones de gestion Lot amont Bassin, Dourdou de Conques, Dourdou de Camarès amont et Diège soit, au-delà des mesures d’ores et déjà en vigueur :

pour le Lot amont bassin (niveau 1 de restriction) : l’interdiction des prélèvements agricoles de 14h à 18h, la fermeture de toutes les prises d’eau en rivière destinées à l’alimentation de retenues, l’interdiction d’arroser les terrains de golf de 8h à 20h, la réduction de la consommation hebdomadaire d’eau de 15% à 30% (pour une alimentation à partir d’un prélèvement dans les eaux superficielles ou souterraines), l’interdiction de pratiquer du canyoning et de l’aquarandonnée sur les cours d’eau et parties de cours d’eau classés en 1ère catégorie piscicole, l’interdiction de prélever de l’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des plans d’eau de loisirs à usage personnel

pour le Dourdou de Conques et le Dourdou de Camarès amont (niveau 2 de restriction) : l’interdiction des prélèvements agricoles de 12h à 18h, la mise en œuvre des tours d’eau de niveau 2 tels que définis par les organismes uniques de gestion collective des prélèvements agricoles, l’interdiction d’irriguer les prairies (permanentes ou non) et les luzernes, l’interdiction d’arroser les terrains de golf à l’exception des greens et des départs (pour une alimentation à partir d’un prélèvement dans les eaux superficielles ou souterraines), la réduction de la consommation hebdomadaire d’eau de 60% (pour une alimentation à partir d’un prélèvement dans les eaux superficielles ou souterraines), l’interdiction de pratiquer l’orpaillage amateur, l’interdiction de pratiquer le canoë et tout autre type d’embarcation sur les cours d’eau et parties de cours d’eau classés en 1ère catégorie piscicole, assurer une surveillance accrue des rejets des stations d’épuration. Les travaux nécessitant le délestage direct dans le milieu récepteur sont soumis à autorisation préalable et pourront être décalés jusqu’au retour d’un débit plus élevé, l’interdiction d’arrosage des pelouses, espaces verts publics et privés, jardins d’agrément, espaces sportifs de toute nature de 8h à 20h (les jardins potagers ne sont pas concernés), l’interdiction des vidanges des plans d’eau de toute nature dans les cours d’eau.

pour la Diège (niveau 3 de restriction) : l’arrêt de toute irrigation sauf cultures prioritaires définies (tabac, pépinières, maraîchages et cultures porte-graines), l’interdiction d’arroser les terrains de golf à l’exception des greens qui pourront être arrosés entre 20h et 8h sauf en cas de pénurie d’eau potable (pour une alimentation à partir d’un prélèvement dans les eaux superficielles ou souterraines), la réduction de la consommation hebdomadaire d’eau de 70% (pour une alimentation à partir d’un prélèvement dans les eaux superficielles ou souterraines), l’interdiction d’arroser les potagers sauf à l’arrosoir et uniquement de 21h à 7h, l’interdiction d’arroser les stades.

- de maintenir les mesures en vigueur depuis le 27 juillet pour les zones de gestion Sérène, Lot aval bassin (affluents du lot à l’aval de la confluence avec la Truyère hors Dourdou de Conques et Diège), Alzou, Orb et Hérault (ces deux derniers bassins concernent très minoritairement le département. Afin d’assurer une cohérence inter-départementale, les mesures qui s’appliquent sur les communes concernées par ces zones de gestion sont basées sur celles définies par les départements de l’Hérault et du Gard). Une telle mesure conduit à :

pour la Sérène (niveau 2 de restriction) : l’interdiction des prélèvements agricoles de 12h à 18h, le maintien des tours d’eau de niveau 2 tels que définis par les organismes uniques de gestion collective des prélèvements agricoles, l’interdiction d’irriguer les prairies (permanentes ou non) et les luzernes, l’interdiction d’arroser les terrains de golf à l’exception des greens et des départs (pour une alimentation à partir d’un prélèvement dans les eaux superficielles ou souterraines), la réduction de la consommation hebdomadaire d’eau de 60% (pour une alimentation à partir d’un prélèvement dans les eaux superficielles ou souterraines), l’interdiction de pratiquer l’orpaillage amateur, l’interdiction de pratiquer le canoë et tout autre type d’embarcation sur les cours d’eau et parties de cours d’eau classés en 1ère catégorie piscicole, assurer une surveillance accrue des rejets des stations d’épuration. Les travaux nécessitant le délestage direct dans le milieu récepteur sont soumis à autorisation préalable et pourront être décalés jusqu’au retour d’un débit plus élevé, l’interdiction d’arrosage des pelouses, espaces verts publics et privés, jardins d’agrément, espaces sportifs de toute nature de 8h à 20h (les jardins potagers ne sont pas concernés), l’interdiction des vidanges des plans d’eau de toute nature dans les cours d’eau.

pour le Lot aval bassin et l’Alzou (niveau 3 de restriction) : l’arrêt de toute irrigation sauf cultures prioritaires définies (tabac, pépinières, maraîchages et cultures porte-graines), l’interdiction d’arroser les terrains de golf à l’exception des greens qui pourront être arrosés entre 20h et 8h sauf en cas de pénurie d’eau potable (pour une alimentation à partir d’un prélèvement dans les eaux superficielles ou souterraines), la réduction de la consommation hebdomadaire d’eau de 70% (pour une alimentation à partir d’un prélèvement dans les eaux superficielles ou souterraines), l’interdiction d’arroser les potagers sauf à l’arrosoir et uniquement de 21h à 7h, l’interdiction d’arroser les stades.

Les autres zones de gestion ne font, pour l’instant, l’objet d’aucune restriction autre que celles mises en place dès le 1er juin sur les bassins sensibles (Aveyron Amont, Aveyron Médian et Rance) en application des dispositions de l’arrêté cadre du 8 août 2016.

Au titre des usages à partir des réseaux d’eau potable

Pour tenir compte d’une situation qui demeure tendue à l’échelle du département en raison des conditions climatiques actuelles et à venir, les mesures en vigueur depuis le 27 juillet sont maintenues pour la totalité du département (niveau 3 de restriction) : l’interdiction d’arroser les terrains de golf à l’exception des greens qui pourront être arrosés entre 20h et 8h sauf en cas de pénurie d’eau potable, la réduction de la consommation hebdomadaire d’eau de 70%, l’interdiction de laver les véhicules à l’exception des stations professionnelles équipées d’économiseurs d’eau, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire ou technique et pour les organismes liés à la sécurité, l’interdiction de procéder à la mise à niveau des niveaux des piscines privées de 8h à 20h, l’interdiction de nettoyer ou d’arroser les terrasses, les sols extérieurs et les façades (à l’exception du nettoyage des places après les marchés), l’interdiction d’arroser des pelouses, espaces verts publics et privés, jardins d’agrément, espaces sportifs de toute nature de 8h à 20h, la limitation au strict nécessaire de la consommation d’eau des activités industrielles et commerciales. Un registre de prélèvement devra être rempli hebdomadairement, l’interdiction d’arroser les potagers sauf à l’arrosoir et uniquement de 21h à 7h, l’interdiction de remplir des piscines privées existantes au 1er juin de l’année en cours, l’interdiction de remplir les piscines quel qu’en soit l’usage. Seul est autorisé le renouvellement partiel quotidien conformément aux prescriptions de l’Agence Régional de Santé (à raison minimum de 60 litres/jour/baigneur) pour les piscines accueillant du public, l’interdiction d’arroser les stades.

Les arrêtés préfectoraux concernant les mesures de limitation des usages de l’eau sont consultables dans toutes les mairies de l’Aveyron ainsi que sur http://www.aveyron.gouv.fr/ ou sur http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr.

 eau+restriction

09 Août 2019 | Actus Aveyron

Ce week-end concours de chiens de berger à Ségur

Ségur accueille la 30ème édition de son concours de chiens de berger, samedi 10 et dimanche 11 août. Pendant tout le week-end, 32 duos berger et chien seront en compétition et devront guider un troupeau de brebis sur un parcours semé d’obstacles. De nombreux Aveyronnais dont quelques nouveaux tenteront de décrocher la victoire ! Comme à l’accoutumée, de nombreuses animations attendent les visiteurs.

 concours+ovins+berger+brebis+segur

Précédents articles

08 Août 2019 | Sous les pavés, les prés, le rendez-vous des JA à Rodez
07 Août 2019 | Découvrez nos fermes : rendez-vous le 10 août à Laguiole
05 Août 2019 | Championnat de France des chiens de troupeau : plus de 4 000 entrées !
03 Août 2019 | Le 4 août à La Roque : les chiens de troupeau en finale
02 Août 2019 | Découvrez nos fermes les 4 et 10 août avec les JA
30 Juillet 2019 | Sécheresse : la FNSEA monte au créneau
29 Juillet 2019 | Mont Lait : le beurre de montagne est lancé
19 Juillet 2019 | Stop à l’acharnement de l’administration ! [point de vue]
18 Juillet 2019 | Action FDSEA-JA à la DDT Rodez : «trop de contrôles !»
17 Juillet 2019 | Estivada (jeudi 18 au samedi 20 juillet) : la Bretagne en tête d’affiche à Rodez
Voir toutes les archives